Derniers communiqués

La situation sanitaire très dégradée nécessite une nouvelle mise à l’abri de la population du campement sauvage situé à Grenoble (avenue de Valmy)

 
 
Communiqué du 22 septembre 2017

En liaison avec la mairie de Grenoble, la préfecture de l’Isère a fait procéder aujourd’hui à la mise à l’abri en urgence de la population du campement sauvage installé sur les bords de l’Isère, à Grenoble (avenue de Valmy), en raison de conditions sanitaires particulièrement préoccupante.

Les conditions d’hygiène au sein de ce nouveau campement, constatées par les services de l’État et de la mairie présentent, en effet, des risques pour la santé humaine et pour la salubrité publique dans un secteur situé en centre-ville : absence d’eau potable, amoncellements d’immondices et d’ordures ménagères jonchant le sol et infestées d’animaux, gazinières artisanales jouxtant des matériaux inflammables.

Les services de secours ont dû intervenir récemment sur le campement et ont constaté la présence de plusieurs enfants en bas âge, dont deux nourrissons, dont l’état de santé a nécessité une évacuation médicale.

Ce campement avait déjà fait l’objet d’une mise à l’abri de la population en mai dernier. Il avait été le théâtre de graves troubles à l’ordre public à la suite de tensions entre les occupants du camp, mais également avec une partie de la population riveraine.

Ce campement sauvage présente à nouveau des risques de troubles à l’ordre public.

Au total, ce sont 46 personnes, dont 28 adultes et 18 enfants dont la plupart sont en bas âge, qui ont été prises en charge et hébergées provisoirement par les services de l’État dans l’attente d’un hébergement répondant aux procédures de droit commun dont elles relèvent.

> Communiqué de presse - Mis abri Valmy - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,06 Mb