Derniers communiqués

Épisode de pollution de l'air ozone (O3) Point sur la situation en Isère

 
 
Épisode de pollution de l'air ozone (O3) Point sur la situation en Isère

Épisode de pollution de l'air ozone (O3) Point sur la situation en Isère le 24 juin 2017

Le changement de masses d'air avec le passage dans un flux de nord-ouest durant la journée du 24 juin a favorisé une amélioration progressive de la qualité de l’air.

Compte tenu de ces prévisions émises par Air Rhône-Alpes pour le bassin d’air grenoblois, toutes les mesures restrictives liées à la pollution sont levées à compter du 25 juin 2017 à zéro heures.

Par ailleurs le bassin Lyonnais – Nord Isère bénéficie également de cette amélioration de la situation atmosphérique et n’est plus placé en niveau information et recommandation

> Communiqué de presse - pollution air - Levée des mesures Ozone - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,09 Mb


Épisode de pollution de l'air ozone (O3) Point sur la situation en Isère le 23 juin 2017

La persistance d’une très forte concentration d’ozone entraîne le maintien des mesures mises en place à compter du 23 juin 2017, et notamment l’interdiction de circulation pour les véhicules sans certificat.

Rappel de ces mesures :

Mesures de restrictions dans les transports

  •  Une mesure de limitation de la vitesse de 20 km/h s’applique de manière obligatoire sur les routes et autoroutes dont la vitesse maximale est égale ou supérieure à 90 km/h. Il est aussi recommandé de privilégier le recours au covoiturage et de favoriser les déplacements en transports en commun en utilisant les parcs-relais.
  •  De plus pour les territoires de Grenoble-Alpes et de la communauté de communes du pays du Grésivaudan :

La vitesse est réduite à 70 km/h sur les autoroutes A51, A480, A48 entre les péages de Vif et Voreppe, et A41 entre Carronnerie et le péage de Crolles.

ATTENTION Les véhicules suivants ne seront pas autorisés à circuler dans cette zone :

  1.  Les véhicules légers et utilitaires immatriculés avant le 1er janvier 1997  
  2.  Les poids lourds, bus et autocars immatriculés avant le 1er octobre 2001  
  3.  Les deux-roues immatriculés avant le 1er juin 2000 

Au total, 8 % du parc automobile est concerné par l’interdiction sur l’agglomération grenobloise.

Afin de faciliter les déplacements sans voiture, tout titre à l’unité validé sera valable pour l’ensemble de la journée sur les réseaux TAG, Grésivaudan TouGo et Pays-Voironnais. La location de Métrovélo est à demi-tarif.

L’ensemble des habitants de la région grenobloise est invité à privilégier les déplacements en transports en commun, le vélo, la marche à pied ou avoir recours au covoiturage.

  •  Réduction des émissions des établissements industriel : les exploitants d’installations réglementées au titre des installations classées pour la protection de l’environnement mettent en œuvre sur ces installations les mesures de maîtrise et de réduction des émissions qui leur ont été dictées par arrêté préfectoral.
  •  Interdiction des groupes électrogènes : l’interdiction des groupes électrogènes ne s’applique qu’au secteur résidentiel. Elle ne s’applique qu’aux groupes électrogènes détenus par les particuliers.
  •  Interdiction des barbecues à combustibles solides (bois, charbon, charbon de bois).
  •  Interdiction totale de la pratique du brûlage (suspension des dérogations) : cette interdiction concerne les pratiques de brûlage des végétaux aussi bien par les particuliers, que par les professionnels, exploitants agricoles et forestiers. Elle suspend l’ensemble des dérogations accordées.

> Communiqué de presse - pollution air -Ozone 23 juin - Grenoble - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,09 Mb


Épisode de pollution de l'air ozone (O3) Point sur la situation en Isère le 22 juin 2017

Les épisodes de pollution de l’air sont encadrés par :

  •  un arrêté inter préfectoral du 1er décembre 2014, dit AIP, qui découpe le département en trois bassins d’air : le bassin lyonnais et nord Isère, le bassin grenoblois et la zone alpine Isère.
  •  un protocole d’accord sur les mesures à mettre en œuvre pour les pics de pollution sur la région grenobloise du 6 décembre 2016 (repris dans un arrêté préfectoral du 9 décembre 2016)

Le bassin grenoblois passe au niveau alerte en raison de la pollution de l’air à l’ozone.

Ainsi, les mesures suivantes s’appliqueront dès le vendredi 23 juin:

Mesures de restrictions dans les transports

  •  Une mesure de limitation de la vitesse de 20 km/h s’applique de manière obligatoire sur les routes et autoroutes dont la vitesse maximale est égale ou supérieure à 90 km/h. Il est aussi recommandé de privilégier le recours au covoiturage et de favoriser les déplacements en transports en commun en utilisant les parcs-relais.
  •  De plus pour les territoires de Grenoble-Alpes et de la communauté de communes du pays du Grésivaudan :

La vitesse est réduite à 70 km/h sur les autoroutes A51, A480, A48 entre les péages de Vif et Voreppe, et A41 entre Carronnerie et le péage de Crolles.

ATTENTION Les véhicules suivants ne seront pas autorisés à circuler dans cette zone :

  1.  Les véhicules légers et utilitaires immatriculés avant le 1er janvier 1997  
  2.  Les poids lourds, bus et autocars immatriculés avant le 1er octobre 2001  
  3.  Les deux-roues immatriculés avant le 1er juin 2000 

Au total, 8 % du parc automobile est concerné par l’interdiction sur l’agglomération grenobloise.

Afin de faciliter les déplacements sans voiture, tout titre à l’unité validé sera valable pour l’ensemble de la journée sur les réseaux TAG, Grésivaudan TouGo et Pays-Voironnais. La location de Métrovélo est à demi-tarif.

L’ensemble des habitants de la région grenobloise est invité à privilégier les déplacements en transports en commun, le vélo, la marche à pied ou avoir recours au covoiturage.

Mesures de restrictions dans le secteur industriel

  •  Réduction des émissions des établissements industriel : les exploitants d’installations réglementées au titre des installations classées pour la protection de l’environnement mettent en œuvre sur ces installations les mesures de maîtrise et de réduction des émissions qui leur ont été dictées par arrêté préfectoral.

Mesures de restrictions dans le secteur résidentiel

  •  Interdiction des groupes électrogènes : l’interdiction des groupes électrogènes ne s’applique qu’au secteur résidentiel. Elle ne s’applique qu’aux groupes électrogènes détenus par les particuliers.
  •  Interdiction des barbecues à combustibles solides (bois, charbon, charbon de bois).
  •  Interdiction totale de la pratique du brûlage (suspension des dérogations) : cette interdiction concerne les pratiques de brûlage des végétaux aussi bien par les particuliers, que par les professionnels, exploitants agricoles et forestiers. Elle suspend l’ensemble des dérogations accordées.es mesures

> Communiqué de presse - pollution air -Ozone 22 juin - Grenoble - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,09 Mb


Épisode de pollution de l'air ozone (O3) Point sur la situation en Isère le 21 juin 2017

Les épisodes de pollution de l’air sont encadrés par :

  •  un arrêté inter préfectoral du 1er décembre 2014, dit AIP, qui découpe le département en trois bassins d’air : le bassin lyonnais et nord Isère, le bassin grenoblois et la zone alpine Isère.
  •  un protocole d’accord sur les mesures à mettre en œuvre pour les pics de pollution sur la région grenobloise du 6 décembre 2016 (repris dans un arrêté préfectoral du 9 décembre 2016).

En raison des conditions estivales avec des températures élevées depuis plusieurs jours, les concentrations d’ozone sur la région sont une augmentation.

Ainsi, les mesures sont maintenues sur le bassin grenoblois.

En ce qui concerne le bassin du nord Isère le niveau information et recommandation est levé.

Mesures concernant le bassin grenoblois 

Le bassin grenoblois reste au niveau information et recommandation.

En parallèle, le protocole d’accord pour réduire la durée et l’intensité des pics de pollution sur la région grenobloise a été déclenché.

Dans ce cadre, la mesure de limitation de la vitesse mise en place le 21 juin et maintenue le jeudi 22 juin :

  •  La vitesse est réduite de 20 km/h sur les voies où la vitesse maximale est supérieure ou égale à 90 km/h (sur le territoire des 49 communes de la Métropole grenobloise, de la Communauté de communes du Grésivaudan et sur certaines communes de la Communauté d’agglomération du Pays Voironnais).
  •  La vitesse est réduite à 70 km/h sur les autoroutes A51, A480, A48 entre les péages de Vif et Voreppe, et A41 entre Carronnerie et le péage de Crolles.

Recommandations sanitaires :

Populations vulnérables ou sensibles :

  •  Limitez les sortie durant l'après-midi (13h-20h) ;
  •  Limitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air ;
  •  En cas de symptômes ou d’inquiétudes, prenez conseil auprès de votre pharmacien ou de votre médecin.

Quelques recommandations comportementales à l’ensemble de la population pour limiter les conséquences du pic de pollution :

  •  Reporter l'utilisation de barbecue à combustible solide (bois, charbon, charbon de bois) ;
  •  Maîtriser la température de son logement en limitant l'usage de la climatisation ;
  •  Pour les travaux d'entretiehttp://www.isere.gouv.fr/Publications/Salle-de-presse/Derniers-communiques/Vigilance-canicule-NIVEAU-ORANGE-dans-le-departement-de-l-Iseren ou de nettoyage, éviter d'utiliser des outils non-électriques (tondeuses, taille-haies...) ainsi que les solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis décoratifs....)
  •  Utiliser les modes de transport permettant de limiter le plus possible les émissions de polluants : vélo, transports en commun, co-voiturage…

Plus d’informations :

> Communiqué de presse - pollution air -Ozone 21 juin - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,10 Mb


Épisode de pollution de l'air ozone (O3) Point sur la situation en Isère le 20 juin 2017

Les épisodes de pollution de l’air sont encadrés par :

  •  un arrêté inter préfectoral du 1er décembre 2014, dit AIP, qui découpe le département en trois bassins d’air : le bassin lyonnais et nord Isère, le bassin grenoblois et la zone alpine Isère.
  •  un protocole d’accord sur les mesures à mettre en œuvre pour les pics de pollution sur la région grenobloise du 6 décembre 2016 (repris dans un arrêté préfectoral du 9 décembre 2016).

En raison des conditions estivales avec des températures élevées depuis plusieurs jours, les concentrations d’ozone sur la région sont une augmentation. Mercredi 21 juin, la qualité de l’air devrait continuer à se dégrader, et les zones de mauvaise qualité de l’air pourraient s’étendre davantage.

Ainsi, des mesures ont été prises en Nord-Isère et sur le bassin grenoblois.

Mesures concernant le bassin grenoblois 

Le bassin grenoblois est au niveau information et recommandation.

En parallèle, le protocole d’accord pour réduire la durée et l’intensité des pics de pollution sur la région grenobloise est déclenché dès demain.

Dans ce cadre, une mesure de limitation de la vitesse est mise en place à compter du 21 juin :

  •  La vitesse est réduite de 20 km/h sur les voies où la vitesse maximale est supérieure ou égale à 90 km/h (sur le territoire des 49 communes de la Métropole grenobloise, de la Communauté de communes du Grésivaudan et sur certaines communes de la Communauté d’agglomération du Pays Voironnais).
  •  La vitesse est réduite à 70 km/h sur les autoroutes A51, A480, A48 entre les péages de Vif et Voreppe, et A41 entre Carronnerie et le péage de Crolles.

Mesures concernant le bassin Lyonnais Nord Isère

Le bassin lyonnais et nord Isère est au niveau information et recommandation.

Recommandations sanitaires :

Populations vulnérables ou sensibles :

  •  Limitez les sortie durant l'après-midi (13h-20h) ;
  •  Limitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air ;
  •  En cas de symptômes ou d’inquiétudes, prenez conseil auprès de votre pharmacien ou de votre médecin.

Quelques recommandations comportementales à l’ensemble de la population pour limiter les conséquences du pic de pollution :

  •  Reporter l'utilisation de barbecue à combustible solide (bois, charbon, charbon de bois) ;
  •  Maîtriser la température de son logement en limitant l'usage de la climatisation ;
  •  Pour les travaux d'entretien ou de nettoyage, éviter d'utiliser des outils non-électriques (tondeuses, taille-haies...) ainsi que les solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis décoratifs....)
  •  Utiliser les modes de transport permettant de limiter le plus possible les émissions de polluants : vélo, transports en commun, co-voiturage…

Plus d’informations :