EcoQuartiers - lancement de la 4ème vague de labellisation

 
 
Label EcoQuartier

Label EcoQuartier

La quatrième campagne de labellisation EcoQuartiers a été lancée en décembre 2015.
Les collectivités et porteurs de projets susceptibles de déposer une candidature pour 2016, sont invités à se faire connaître dès à présent et jusqu'au 29 février 2016 auprès du correspondant Ville Durable de la DDTDirection départementale des territoires 38.

A l’occasion de la cérémonie de remise des Labels en décembre dernier, Sylvia Pinel, Ministre du Logement, de l'Égalité des Territoires et de la Ruralité a rappelé que «  En cette période de mobilisation autour des enjeux liés au changement climatique [...], les ÉcoQuartiers témoignent de la capacité d’innovation et d’adaptation des collectivités pour faire face à ces enjeux majeurs ». Comme les précédentes, la 4e campagne de labellisation ÉcoQuartier vise à soutenir et à valoriser en 2016 ces projets exemplaires.

Les collectivités et porteurs de projets ont jusqu’au 15 avril 2016 pour remplir ou mettre à jour leur dossier de labellisation ou d’engagement dans la démarche sur la plate-forme Internet dédiée. Un code d’accès leur sera remis.

Les résultats seront annoncés en décembre 2016.

Dès à présent, les services déconcentrés du ministère, tant au niveau régional que départemental, sont mobilisés pour accompagner les collectivités dans cette démarche, et poursuivre l’animation des Clubs régionaux ÉcoQuartiers.

Contact : Direction départementale des territoires – 17 Bd Joseph Vallier – BP 45 – 38040 Grenoble cedex 9

 claire.le-calvez@isere.gouv.fr - 04 56 59 46 28

 ddt-sase-op@isere.gouv.fr

> Dossier de presse - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,12 Mb

–----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le label ÉcoQuartier : mode d’emploi

Le label ÉcoQuartier est bâti sur une « Charte des ÉcoQuartiers » de 20 engagements

réunis en 4 dimensions :

  • Démarche et processus (faire du projet autrement) ;
  • Cadre de vie et usages (améliorer le quotidien) ;
  • Développement territorial (dynamiser le territoire) ;
  • Préservation des ressources et adaptation aux changements climatiques (répondre à l’urgence climatique et environnementale).

Les 3 étapes vers le label ÉcoQuartier

La démarche de labellisation comporte 3 étapes, correspondant aux différents stades du projet, de la conception à la livraison en passant par la mise en chantier.

1re étape : la collectivité signe la Charte des ÉcoQuartiers

Par cette signature, la collectivité signifie son engagement dans la démarche et celui des partenaires qu’elle souhaite associer (aménageurs, etc.). Elle devient dès lors membre du « Club National ÉcoQuartiers » et bénéficie d’un accompagnement technique et méthodologique par les services de l’État et de la mise à disposition d’experts, en particulier pour constituer le dossier de labellisation.

2e étape : le projet est reconnu « Engagé dans la labellisation »

Entré en phase opérationnelle, le projet est diplômé pour son engagement au regard de l’évaluation de ses objectifs par une triple expertise mise en place par le ministère du Logement, de l’Égalité des Territoires et de la Ruralité.

3e étape : l’opération reçoit le label national ÉcoQuartier

Achevé ou sur le point de l’être, le projet reçoit le label national ÉcoQuartier, sur la base des réponses aux 20 engagements, suivis et évalués selon des critères et des indicateurs transparents.

Une fois le label attribué, l’ÉcoQuartier entre, pour les collectivités qui le souhaitent, dans une phase d’évaluation de ses performances.

Le Club national ÉcoQuartier

Dès 2010, l’État a souhaité mutualiser les connaissances acquises pour dynamiser le mouvement sous la forme d’un Club national ÉcoQuartier proposant :

– des sessions de formations et de conférences-visites ;

– une lettre d’information mensuelle ;

– un site extranet rassemblant l’intégralité des outils et des productions du club…

À ce jour, plus de 800 collectivités ont rejoint le Club national ÉcoQuartier, au sein duquel les correspondants locaux « ville durable » de l’État animent régulièrement de multiples événements.

Plus d’informations :  http://www.territoires.gouv.fr/les-ecoquartiers

.