Actualités des particuliers

Semaine de l'innovation publique : GendLoc : une WebApp qui sauve des vies

 
 
Semaine de l'innovation publique : GendLoc : une WebApp qui sauve des vies

Vous partez en montagne ? Pensez à GendLoc, une WebApp de géolocalisation simple et rapide !

Gendloc : une géolocalisation simple et rapide

Le caractère primordial de la localisation dans la gestion des secours a conduit l'adjudant Olivier Favre, du PGHM du Versoud (38), à développer un outil de géolocalisation simple, compatible avec tout système d'exploitation et qui ne nécessite pas l'installation préalable d'une application. Primé aux ateliers de performance pour sa facilité d'utilisation et son efficacité, GendLoc intéresse, depuis maintenant 3 ans, de nombreuses unités.

Qu'est-ce que GendLoc ?

Il s'agit d'un procédé innovant de géolocalisation de victimes. La géolocalisation est consentie : elle est maîtrisée par l'utilisateur que l'on cherche à géolocaliser. Elle n'est possible qu'à condition que l'utilisateur accepte de partager sa position. La géolocalisation est contextualisée : elle n'est utilisée que pour une utilisation précise (opérations de secours, par exemple). La géolocalisation est temporaire : limitée dans le temps, elle ne sera pas réutilisée à d'autres occasions.

Quels sont les avantages de ce procédé ?

Le procédé de géolocalisation est simple, léger et fonctionne dans des conditions dégradées de réseau. L'unité qui cherche à localiser un individu lui envoie un SMS via l'application Internet GendLoc. L'individu clique sur le lien HTML contenu dans le SMS. Les coordonnées de sa position sont alors envoyées en quelques secondes à l'unité et sa position apparaît très précisément à l'écran.

Le procédé GendLoc est en effet hébergé par un service cartographique opérationnel extrêmement précis.

L'intérêt principal de GendLoc est de permettre de gagner du temps sur la mission : la victime est prise en charge plus rapidement puisqu'on sait exactement où la chercher. GendLoc est particulièrement intéressant en forêt, de nuit ou par mauvais temps, lorsque la victime n'est pas visible du ciel et a des difficultés à se localiser. Dans certaines situations où la personne n'aurait pas pu être sauvée dans le temps d'une recherche « classique », GendLoc a permis de sauver des vies.

L'autre intérêt est que, en se basant sur la topographie, il est possible d'avoir une idée fine du relief avant même d'envoyer les secours. Le mode « tracking » permet quant à lui d'envoyer un fond de

carte avec l'itinéraire à suivre pour qu'un individu égaré puisse retrouver son chemin. Dans ce cas, les moyens héliportés ou terrestres peuvent ne pas être déclenchés.

Quel est le public concerné ?

GendLoc a d'abord été utilisé au sein du PGHM. Mais depuis son développement en 2012, il s'exporte. Il a été diffusé à tous les PGHM, à certains Corg, ainsi qu'aux partenaires (CRS montagne, unités de secours en mer, etc.), soit plus de 150 utilisateurs. Le procédé a été utilisé plus de 3 000 fois. La dernière étape a été, en septembre dernier, la diffusion du procédé en open source. Toutes les unités intéressées, mais aussi des partenaires universitaires, des chercheurs, etc., peuvent désormais s'approprier le code source et l'améliorer en en faisant profiter les autres utilisateurs.

Cette innovation participative va permettre de développer beaucoup d'autres fonctionnalités et usages et plus largement participer à l'innovation dans le secours en montagne.