Actualités des particuliers

Accueil des migrants qui fuient les zones de conflit

 

Dans le cadre du programme européen de relocalisation, la France s’est engagée à accueillir, en deux ans, 30 000 personnes en besoin manifeste de protection qui fuient les conflits du Proche et Moyen-Orient et de l’Afrique. À ce stade, le nombre exact de personnes qui seront orientées vers le département n’est pas encore déterminé.

L’accueil de réfugiés venant de zones de guerre relève d’un processus complexe :

  • identification et pré-enregistrement dans des points de traitement avancés installés en Italie et en Grèce (« hotspots ») ;
  • transfert en France, dépose d’une demande d’asile étudiée selon une procédure accélérée (4 mois contre 24 en temps normal) et, pendant la durée de la procédure, hébergement de quelques semaines dans un centre dédié ;
  • reconnaissance, pour la plupart d’entre eux, du statut de réfugié. Les personnes concernées seront alors orientées vers des logements couplés à un accompagnement social global par des professionnels pour répondre à leurs besoins en matière de santé, d’apprentissage de la langue, d’accès à l’emploi et à l’école.

Les premières arrivées sont attendues fin 2015.

L’État pilotera le dispositif et assurera à ses frais le logement des bénéficiaires du programme durant la procédure administrative de demande d’asile. Une fois le statut de réfugié octroyé l’appui des collectivités et des particuliers pourra être mobilisé.

Vous êtes un particulier :

Prenez l’attache de votre mairie qui centralisera les initiatives locales. Elle vous communiquera la fiche à remplir, s’assurera de sa complétude et le transmettra à la préfecture.
Attention, la mise à disposition directe par des particuliers étant déconseillée, vous serez invités à prendre contact avec un opérateur d’intermédiation locative.
Pour joindre votre mairie : coordonnées des mairies de l'Isère :

> liste_maires_isere_aout_2015 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,46 Mb

Vous êtes une commune ou un EPCI :

Les collectivités territoriales pourront apporter leur contribution afin :

  • de capter et de proposer des logements ;
  • d’orienter les particuliers qui souhaitent proposer un logement vers un opérateur d’intermédiation locative, la mise à disposition directe par des particuliers étant déconseillée.
  • en apportant des aides financières ou matérielles à l’opérateur en charge d’accompagner les réfugiés dans le logement, telles qu’aide alimentaire durant les premiers jours, achat de mobilier ou équipement de la famille ;
  • en facilitant la scolarisation des enfants,
  • en structurant par l’intermédiaire du CCASCentre communal d'action sociale ou d’une association les propositions de dons et d’offres de services de particuliers pouvant concourir à l’accompagnement des réfugiés ;
  • en proposant le moment venu des emplois.

Les réfugiés seront orientés sur la base de fiches standardisées recensant les logements disponibles, validées préalablement par la préfecture.

Remplissez la fiche ci-dessous au format électronique et transmettez-la à la préfecture à l’adresse : pref-plan-migrants@isere.gouv.fr :

> Fiche_logement_Réfugiés_Isere - format : XLS sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,03 Mb

Attention : Même si vous avez déjà rempli il y a quelques jours le premier modèle de fiche élaboré par la préfecture, nous vous demandons de bien vouloir remplir le document national.

L’engagement d’accueil dans un logement doit s’inscrire dans la durée car le processus d’insertion de ces familles sera nécessairement long (au moins un an) et complexe compte-tenu des parcours de vie des personnes concernées.

L’offre de logement doit obligatoirement comporter :

  • la date exacte de disponibilité du logement (vous pourrez recevoir des personnes dès le premier jour indiqué) ;
  • les renseignements demandés dans la rubrique commodités/transports (moyens et temps de transport vers la ville où l’on peut trouver les services de l’emploi, sociaux et médicaux les plus proches ;
  • le nom de l’opérateur en charge de l’accompagnement social
  • maires et présidents d’EPCI du 13 octobre 2015 et liste indicative des opérateurs accompagnant les réfugiés en Isère 

 

Les modalités d’accompagnement financier par les services de l’État des collectivités offrant des places et des opérateurs assurant l’accompagnement des bénéficiaires sont en cours de définition et seront précisées dans les jours à venir.

 
Les services de la préfecture, et notamment la correspondante départementale, Mme Anne Coste de Champeron, secrétaire générale adjointe de la préfecture, se tiennent à la disposition des collectivités pour les accompagner. Vous pouvez les contacter au moyen de la boîte mail pref-plan-migrants@isere.gouv.fr.

 

Consultez la lettre du Préfet aux maires et présidents d’EPCI du 13 octobre 2015 et la liste indicative des opérateurs accompagnant les réfugiés en Isère :

> Courrier aux maires du 13 octobre 2015 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,16 Mb